• Les Cordées APF

    Les Cordées APF

    Le principe d'une cordée APF est simple : un petit groupe de correspondants s'écrivent. Chacun lit les messages des autres, y répond ou livre ses impressions du moment.

    Cette chaîne de l'amitié crée des liens uniques, basés sur la connaissance de l'autre, l'échange régulier et le plaisir de lire et d'écrire.

    L'APF compte plus de 900 cordistes réguliers. Pour répondre aux attentes des adeptes d'internet, de plus en plus nombreux, l'APF crée les cordées électroniques.

    Dans une cordée on parle de tout et de rien, du quotidien, de l'essentiel... Mais surtout on y découvre qu'exister est possible quand "l'autre devient son ami".

    Pour en savoir plus, voir le diaporama "Le miracle d'une cordée" de Jacky Questel

    Pour visualiser les fichiers "PPS" il faut le programme PowerPoint ou la visionneuse PowerPoint, téléchargeable ici

    Espace Cordée

    Non membres

    Nouveau cordiste, inscrivez vous vite ici !

    Pour toute demande d'information sur les cordées électroniques, contactez Aline Pairet.
    Si vous souhaitez faire partie d'une cordée épistolaire (par courrier papier), contactez Yvonne Ollier.

    Lien vers le site APF

    http://www.apf.asso.fr/participer/cordees/index.php

  • Forum de la vie associative à AURILLAC 2009

    IMG_1893.JPG

    Samedi 12 septembre 2009

     

    Forum de la vie associative à AURILLAC

     

    C'est une date que la délégation APF du Cantal retient et nous étions présents au travers de notre stand. Ce samedi ensoleillé de mi-septembre a été l'occasion une fois de plus de s'inscrire dans la vie de notre cité et de nous faire connaître.

    Des contacts sont pris avec le secteur associatif : CDIF, CODES, l'escrime, la pétanque, la DDJS. Ainsi, la pratique du sport pour les personnes en situation a pu être posé au cœur de nos discussions.

    Dans l'après midi, Ginette et Marius ont eu l'occasion de saluer Mr le Maire.

     

    Dans la soirée, bon nombre d'entre nous ont participé à la soirée « Grand Large » organisée en clôture de cette journée : Moules, Frites, Musique celte et Spectacle pyrotechnique.

     

    Une belle journée  pour cette rentrée.

    note: Christelle

  • Mise en veille du blog dd15

    blogueur [640x480].jpgPour info :

          - Voyage (au pays des caribous) oblige le blog sera en veille une douzaine de jours .

          Reprise de la maintenance du blog le 16 septembre 

    Merci a tous pour votre Visite

     

    Le Blogueur

    Ps:)  Trés friand de vos commentaires , de vos questions et de vos idées , n' existez pas à me contacter ........................; 

     

  • Info presse du site national (Grippe)

    GRIPPE%20PORCINE.jpgIl est fort courageux pour l' APF d' avoir pris le principe de précaution sur la grippe A.

     Ce dernier communiqué de presse de l'APF sur la grippe A(H1N1) gagne à être publié sur le blog car beaucoup d'adhérents APF sont inquiets à ce sujet.

     L 'APF prends en compte leurs inquiétudes .

    Grippe A (H1N1) : L'APF applique le principe de précaution

    Date : 02 septembre 2009
    Thème : Actions de l'APF

    Face au risque de pandémie grippale annoncée pour l'automne, l'Association des Paralysés de France (APF) prend actuellement une série de mesures d'information et de prévention. Elle a décidé de reporter son 41e congrès qui devait se tenir début octobre à Bordeaux. En parallèle, elle met en place un plan d'actions de continuité des activités dans ses structures (délégations, établissements et services médico-sociaux, siège) auprès de ses différents acteurs : adhérents, bénévoles, usagers, professionnels. Des mesures qui visent à prévenir le risque de pandémie en particulier auprès des personnes en situation de handicap dont certaines peuvent se révéler très vulnérables, et à éviter la rupture de l'activité, notamment celle d'accompagnement dans les structures.Pas d'alarmisme donc pour l'APF, un simple principe à respecter : le principe de précaution. Et une demande au gouvernement : des consignes spécifiques nationales.

    Si l'APF est mobilisée autour du risque de pandémie grippale, c'est bien parce qu'avec 28 000 adhérents, 30 000 usagers et 10 000 salariés dans toute la France, elle se sent une réelle responsabilité et se doit, en tant que mouvement associatif revendicatif et gestionnaire d'établissements et services, de protéger ses différents acteurs : adhérents, bénévoles, usagers, professionnels.

    Elle doit donc penser à la fois à la vulnérabilité des personnes en situation de handicap dont l'état de santé peut se révéler très fragile, et à la continuité de l'activité – notamment celle d'accueil, d'accompagnement.et d'hébergement.

    L'APF a donc décidé de reporter son 41e congrès qui devait se tenir début octobre à Bordeaux. Une décision difficile mais néanmoins évidente au regard du nombre de personnes attendues – 1200 – dont un très grand nombre en situation de handicap.

    En parallèle, elle met en place une série de mesures, dont une cellule de veille, visant à informer et prévenir le risque de pandémie auprès de ses acteurs : création d'un blog dédié, information interne sur la vaccination, diffusion de consignes permettant aux professionnels et bénévoles d'avoir des réponses à apporter en fonction des situations particulières qu'ils pourraient rencontrer...

    L'APF tient toutefois à signaler qu'il convient de ne pas être alarmiste afin d'éviter tout mouvement de panique auprès des personnes en situation de handicap.

    En outre, l'association demande au gouvernement la mise en place de consignes nationales dédiées au secteur du handicap afin d'éviter les inégalités et les incohérences sur le territoire.

    Contacts presse :

    APF - Sylvaine Séré de Rivières
    tél. fixe : 01 40 78 69 60
    portable : 06 07 40 16 65
    e-mail

    APF - Evelyne Weymann
    tél. fixe : 01 40 78 56 59
    e-mail

  • C'est la rentrée

    rentrée.jpg

    Bonjour à tous,

     

    Nous espérons que pour chacun l'été fut bon.

     

    Après la trêve estivale, votre délégation réouvre ses portes et c'est avec grand plaisir que toute l'équipe vous attend.

     

    Notre prochain rendez vous associatif est le samedi 19 septembre à partir de 9h30 à la maison de quartier de la Montade pour notre Assemblée Départementale. Nous vous y attendons nombreux afin d'ouvrir les horizons de ce nouveau semestre.

     

    Bien à vous

     

    Christelle CONORT

  • Lettre de daniel Doly

    PC050009.JPGJe tiens à vous faire découvrir les mots de Daniel (valide) organisteur à l'école de Sansac de Marmiesse d'une séance QUESTIONS/REPONSES  sur l'handicap avec Marius Rouquier (en fauteuil) avec les enfants du primaire.

    Journée trés enrichissante pour ces petits loups qui n'ont pas hésité par leur curiosité à questionner Marius sur son handicap.

    Lettre de Daniel Doly

    L ' handicap

     

                Dans une société qui n'admet pas la différence, combien il doit être difficile de vivre avec un handicap quel  qu'il soit !

               

    Un handicapé mental est souvent reclus car il traine avec lui la honte, le mépris... Et si parfois il se retrouve dans la rue, il aiguise les regards, les moqueries voire la méfiance et parfois même le rejet. Il n'en reste pas moins un être humain avec sa richesse, sa contribution à apporter, mais on préfère s'en détourner. Quant à ceux qui les côtoient tous les jours, on leur trouve un grand courage comme s'il eut été plus pénible que d'être au front face à l'ennemi... !

               

    Un handicapé moteur incite à plus de compassion, presque trop parfois. Son souhait est de vivre le plus normalement possible, mais ce souhait reste pour l'instant qu'une inaccessible étoile comme le dit Jacques Brel. Ainsi, la rue lui est quasiment interdite par ses trottoirs, ses quilles et autres embuches de tous genres. Combien d'échoppes ont pensé à une grande porte d'entrée de plein pied ou avec un plan incliné afin qu'un fauteuil roulant puisse passer ? Combien de bâtiments publics sont-ils ainsi adaptés ? Comment fait la personne à mobilité réduite pour se rendre au tribunal de la ville d'Aurillac, pour aller voir un film au cinéma, pour entrer dans une église ou aller voir un match au stade ? A moins qu'il ne dépende d'une aide. Et puis il y a aussi les WC publics, les bus, les trains, les avions et on pourrait ainsi allonger la liste indéfiniment.

               

    Et pourtant, souvent à moindre frais pour la collectivité, il serait possible de faciliter la vie de ces personnes. Certes, on ne peut pas tout faire, tout de suite. Même s'il est vrai que l'on commence à prendre conscience de leur difficulté de vivre et qu'ici et là les choses commencent à bouger : Les place de parking matérialisées en bleues sont de plus en plus présentes et de mieux en mieux respectées par exemple. Mais il reste tant à faire par ailleurs !

     On se doit de faire en sorte que toutes réalisations nouvelles soient conçues en fonction de leurs besoins. J'en appelle à tous les architectes de France et de Navarre de penser à mettre un peu de fonctionnalités dans leurs conceptions nouvelles. Que chaque collectivité s'oblige à donner un caractère prioritaire à tout ce qui pourrait apporter un confort aux personnes handicapées en leur permettant un peu plus d'autonomie

               

    Apprenons à vivre ensemble pour le plus grand bonheur de tous.

               

     

    Daniel  DOLY